Épilation : une obligation pour personne

D’après une étude réalisée par Glossybox, 78,5% des femmes sont contre le fait d’arrêter de s’épiler les aisselles : le « all natural ». Un sondage réalisé par le site de rencontres Emmanuelles montre que 18% des femmes accepteraient d’arrêter de s’épiler à la demande de leur partenaire contre 34% à la demande d’une épilation intégrale.

Mais pourquoi autant de femmes refuseraient-elles le « all natural » alors que ce serait à la fois un gain de temps, un gain d’argent et plus respectueux pour leur corps ? Comment pouvons nous aider les femmes qui vivent le « all natural » à être fières d’elles en public, comme en privé ?

Inciter les femmes de votre entourage à remettre en question leur épilation

Pour beaucoup de femmes, la question de l’épilation ne se pose pas, il faut le faire et c’est tout. Il est normal de perdre du temps et de l’argent pour cette tâche, car notre société patriarcale dit que vous êtes plus belles et plus séduisantes imberbes.

Afin d’améliorer la qualité du bonheur individuel des femmes et des relations hommes-femmes, vous devez, en tant qu’homme, montrer aux femmes qu’elles ont le droit de faire ce qu’elles veulent de leur corps et que vous pouvez les trouver séduisantes, quels que soient leurs choix corporels. En tant que femme, vous devez vous tirer vers le haut en vous soutenant, quels que soient vos choix et vos raisons.

Afin de planter une petite graine, cherchez à savoir :

  • Si votre amie se sent plus jolie ou plus féminine en étant épilée et pourquoi c’est le cas.
  • Si elle se sent obligée de s’épiler avant une rencontre à caractère sexuel.
  • Est-ce qu’elle aurait peur d’avoir une remarque négative de son partenaire après plusieurs jours sans s’épiler.
  • Si l’un de ses modèles féminins décidait de ne plus s’épiler, est-ce qu’elle l’estimerait toujours autant.
  • Etc.

Aider les hommes à déconstruire leur image idéalisée de la femme

Je lis souvent que si les hommes voyaient plus souvent des femmes qui ne s’épilent pas alors ils finiraient par trouver cela normal. Il est certain que l’habitude visuelle est un facteur important pour modifier notre perception de la norme, mais rappelons que seulement 21,5% des femmes accepteraient d’arrêter l’épilation donc l’habitude visuelle risque de mettre longtemps pour se mettre en place. En agissant pour inciter les femmes à faire leurs propres choix, ce chiffre pourrait augmenter mais beaucoup de femmes vont tout de même préférer s’épiler.

C’est d’ailleurs le cas de Fanny qui a décidé d’arrêter de s’épiler et qui finalement se sent mieux dans sa peau lorsqu’elle s’épile.

Il faut alors agir pour aider les hommes à déconstruire leurs préjugés et selon moi, les femmes « all natural » ne doivent pas être les seules à agir en ce sens.

Les hommes, qu’ils soient cisgenres ou transgenres, doivent être aidés pour :

  • Comprendre que la présence de poils ne signifie pas le manque d’hygiène.
  • Comprendre que les femmes, autant que les hommes, décident de leur aspect physique pour se plaire à elles-mêmes.
  • Comprendre que vous avez le droit de trouver une femme poilue attirante en étant hétérosexuel.
  • Comprendre qu’une femme au naturel ne devrait pas avoir plus honte qu’un homme en sortant dans la rue en débardeur, short ou jupe.

 


Lorsque vous discutez de ce sujet avec des hommes ou des femmes, il arrive que le message perçu ne soit pas le bon et creuse davantage le fossé entre les hommes et les femmes, mais également entre les femmes elles-mêmes.

Donc je précise ici une fois pour toutes que :

  • Les hommes ne sont pas dans l’obligation d’être attirés par les femmes qui ne s’épilent pas, car tous les goûts sont dans la nature. Par contre ils n’ont pas à être irrespectueux ou haineux envers les femmes (et les hommes), quels que soient leurs choix physiques personnels.
  • Les femmes n’ont pas à culpabiliser de faire le choix de s’épiler, quelle que soit leur raison. Les inciter à la réflexion ne veut pas dire les convaincre de ne plus s’épiler pour être une vraie féministe ou que sais-je.

Si vous avez des anecdotes concernant des discussions que vous avez pu avoir avec vos proches à ce sujet, n’hésitez pas à les mettre en commentaire pour alimenter cette discussion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *